En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de vous proposer des services et des contenus adaptés. En savoir plus Fermer

Actualité des étudiants et diplômés

Résultat : 1 - 11 sur 525
  • The known in the unknown

    les étudiant·es du programme international

    Exposition collective du 17 Mai 2021 au 20 Mai 2021 @ Plateau N02 2e étage

    Les étudiant·es du programme international présentent leur exposition collective, ''The known in the unknown'' du 17 au 20 mai.

    du 17 au 20 mai 2021 de 10H00 à 17H30 (ouverture en continu).

    Des conférences vidéo par les artistes et les commissaires invités auront lieu chaque jour pendant l'exposition.

    lien : https://us02web.zoom.us/j/86321333011
    identifiant : 863 2133 3011

    Lisa Le Feuvre, Mathieu Copeland, Julie Bena et Peter Fillingham.

    Plus d'informations seront à retrouver sur Facebook & Instagram
    ---------------

    The students of the international program will present in a week, their collective exhibition ''The known in the unknown'''

    from 17 to 20 May, opening hours from 10am to 5.30pm

    A program of video conference talks by artists and curators will run alongside this exhibition.

    link : https://us02web.zoom.us/j/86321333011
    ID : 863 2133 3011

    Lisa Le Feuvre, Mathieu Copeland, Julie Bena and Peter Fillingham.

    Check on our instagram and facebook pages for more information.

    Icône PDF the known.pdf

  • STALAGMITUS DIGITUS STALACTITA PURUSA

    Anne-Sophie Yacono

    Exposition collective du 23 Avril 2021 au 16 Mai 2021 Bonus, Nantes

    STALAGMITUS DIGITUS STALACTITA PURUSA

    Exposition duo de Cornelia Eichhorn et d’ Anne-Sophie Yacono à Bonus, les ateliers d'artistes de la Ville de Nantes
    Exposition du 23 avril au 16 mai 2021.
    Si ouverture des lieux culturels possible :
    Ouverture du jeudi au dimanche de 14h à 19h et du lundi au mercredi sur rendez-vous au 06 77 09 86 01.
    Bonus, 36 mails des chantiers, 44200 Nantes www.collectifbonus.fr


    Icône PDF dossier-de-presse-stalagmitus.pdf

    > site

  • CAVE CANEM

    Céleste Richard Zimmermann

    Exposition personnelle du 6 Janvier 2021 au 13 Février 2021 @galerie RDV, Nantes

    Céleste Richard Zimmermann expose « CAVE CANEM » à la galerie RDV à Nantes
    Vernissage le 6 janvier 2021 de 14 h 30 à 19 h 30.
    L'exposition est visible jusqu'au 13 février 2021, en présence de l'artiste les 6, 9, 13 et 16 janvier dès 14h30

    Les circonstances sanitaires actuelles autorisent la visite de l'exposition à 6 personnes simultanément

    > facebook

  • À côté de ce monde...

    Camille Bleu-Valentin

    Installation du 7 Novembre 2020 au 22 Novembre 2020 Fort de Villès Martin à Saint-Nazaire

    Peinture camouflage du fort de Villes Martin. La seconde guerre mondiale est la première guerre d'aviation et d'imagerie aérienne. Elle a donné lieu à l'apparition du camouflage peint. (Il était par exemple possible de peindre un faux aéroport au bout de la ville pour qu'il soit bombardé à la place du vrai). Ce fort de la ville de Saint-Nazaire fait parti d'un ensemble de bunker utilisés par les nazis, il est cependant le seul à être à découvert. J'ai en conséquence peint sur son toit un terrain multisports pour que le bâtiment soit camouflé depuis google earth.

    Dans le cadre de l'exposition Vogue 2, des ateliers PCP.

  • VOGUE 2

    Camille Bleu-Valentin et Sophie Keraudren-Hartenberger,

    Exposition collective du 6 Novembre 2020 au 22 Novembre 2020 @ PCP, Saint-Nazaire

    Dans le cadre de l'exposition annuelle du programme des Ateliers PCP*, organisé par l’association Apo33, Hélène Cheguillaume coordinatrice,
    avec le soutien du Département de Loire Atlantique et la ville de Saint-Nazaire

    VOGUE 2

    Avec Camille Bleu-Valentin, Alexis Judic, Sophie Keraudren-Hartenberger, Marjorie Le Berre et Aude Robert


    Vernissage et performances le 6 novembre 2020 à 19h,
    du 7 novembre au 22 novembre 2020 au Fort de Villès-Martin,
    16 Rue Ferdinand Buisson, 44600 Saint-Nazaire.
    Ouvert sur rendez-vous.

    > facebook

  • Béton x brume

    Nelson Chouissa & Eloi Jacquelin

    Exposition collective du 11 Novembre 2020 au 11 Novembre 2020 @33e festival Les Instants Vidéo

    Nelson Chouissa participe au 33e festival festival Les Instants Vidéo

    Acte 1 : Programmation de courts d’une durée de 1h11
    Les 33èmes Instants Vidéo refusent de se plier au mot d’ordre planétaire : Vie, la mort te guette ! Celles et ceux qui seront sages survivront peut-être au virus et auront à nouveau accès au paradis de la consommation. Et les autres ? Ils auront des ailes.

    Béton x brume de Binôme artistique OKZK – Nelson Chouissa & Eloi Jacquelin, 2019, France, 13 min

    Béton x Brume est une production vidéo semi-fictionnelle interrogeant le rapport du spectateur aux vestiges suburbains et friches des périphéries d’Evry, Sarcelle, Angers et Laval. Ces zones, par leur banalité et leur disgrâce commune, ne font désormais partie d’aucun projet urbain, d’aucune histoire future. Aussi Béton x Brume empreinte les codes de la science-fiction, rendant visible la friche à la manière d’un vaisseau fantôme en l’englobant dans une narration éthérée.

    Transformée en un écrin spectral, la friche devient une zone d’invention restituée au spectateur via le témoignage chirurgical de l’expérience du lieu et de son négatif fictionnel.

    > site

  • [reportée] T.R.I.N.I.T.Y

    Alice Marie Martin

    Exposition personnelle du 4 Novembre 2020 au 22 Novembre 2020 @Super Galerie, Nantes

    *
    L'exposition T.R.I.N.I.T.Y vient illustrer la méthodologie de travail d'Alice, fondée sur la navigation et la résonance entre des références variées. Convoquant directement la forte charge symbolique du chiffre trois - corps-esprit-âme / passé-présent-futur / eau-air-feu, Alice offre au visiteur l'expérience d'une scène évoquant un rituel, à la fois sirupeux et grinçant, sacré et profane. Les éléments composant l'installation se répondent, par analogie ou par contraste, en faisant appel à un imaginaire religieux, ironiquement agrémenté de références et de matériaux pop.

    + d'infos

  • L'UNITÉ

    Léa B.DOMARCHI

    Exposition collective du 24 Septembre 2020 au 3 Octobre 2020 @galerie du Crous, Paris

    L'UNITÉ
    Léa B.DOMARCHI &
    Emmanuelle LE MAISTRE
    OUVERTURE
    jeudi 24 septembre 2020
    EXPOSITION
    du 24 septembre au 3 octobre 2020

    L'UNITÉ
    «Le visible ouvre nos regards sur l’invisible» - Anaxagore
    Nous nous sommes rencontrées en 2010 à l’Atelier de Sèvres, où nous avons passé deux ans à travailler à la fois ensemble et séparément. Par la suite, chacune de nous a pu s’affirmer dans deux écoles différentes. Emmanuelle a pu développer son travail au sein des Beaux Arts de Paris, et Léa aux Beaux Arts de Nantes.
    Grâce à notre lien d’amitié et de travail, nos échanges ont été constants au cours de ces cinq années, et nous ont permis de nous enrichir l’une et l’autre grâce à nos différentes expériences. Nous avons travaillé, appris, approfondi nos recherches et nos connaissances aussi bien sur un plan théorique que plastique et nos travaux n’ont jamais cessé de dialoguer, de se répondre.
    Nous avons toujours eu le désir d’exposer ensemble. Après avoir obtenu nos diplômes en juin 2017, il nous a semblé que le moment était idéal pour réfléchir à un projet d’exposition commune afin que pour la première fois, nos travaux se répondent physiquement et également pour créer une pièce à quatre mains, spécialement pour cet événement.
    L’idée de travailler sur la notion d’unité nous est vite apparue comme une évidence. Pour Leibniz, unité et diversité constituent le fondement de toute réalité, selon le philosophe l’unité vraie serait interne et donnerait sa cohésion au composé. Dans nos travaux, ainsi que dans notre processus de création se retrouve cette double exigence de diversité et d’unité, car c’est dans cet ordre et cette variété que réside l’harmonie. Nous créons des pièces qui existent, qui ont une substance matérielle. Mais ces pièces ont également une dimension immatérielle dans ce qui les composent, physiquement ou intellectuellement, et ce qu’elles provoquent chez le spectateur. C’est précisément ce dialogue entre ces deux dimensions, physique et métaphysique, qu’est notre noyau commun.

    «Je me nourris de tensions, qui ont été au centre des débats au Moyen Âge, puis à nouveau dans les années 60-70, que je mêle dans mon travail à des questionnements contemporains. Parmi ces tensions que sont, mystère/révélation, microcosme/mégacosme, terrestre/céleste, dépouillement/ornement, local/universel (...) il y a aussi celles des parties et de la plénitude, de l’unité et de la diversité» Léa B. Domarchi

    Icône PDF UNITE2020_DOSSIER DE PRESSE LE MAISTRE & B.DOMARCHI-2.PDF

    > site

  • Operire #6

    Justin Weiler

    Exposition personnelle du 18 Septembre 2020 au 24 Octobre 2020 @galerie RDV, Nantes

    | JUSTIN WEILER |
    Operire #6
    Couvrir, recouvrir, cacher, dissimuler


    Exposition du 19 septembre au 24 octobre 2020
    Vernissage le vendredi 18 septembre à partir de 18h et en présence de l'artiste

    " Le labyrinthe de Justin Weiler est constitué d’une multitude de stèles verticales et monumentales qui créent un parcours dans
    lequel on déambule. Chaque module joue sur la transparence et les reflets se superposent, créant ainsi de nouveaux plans, la synthèse des espaces devient alors sculpture. Ce sont des cippes sans connotation ni annotation religieuse mais qui reprennent son motif du rideau de fer ". Annie Fillon

    Icône PDF Dossier de presse.pdf

    > site

  • 13e Biennale de la Jeune Création de Houilles

    Paul Garcin

    Exposition collective du 19 Septembre 2020 au 7 Septembre 2020 @La Graineterie, Houilles

    13e Biennale de la Jeune Création de Houilles
    Vernissage le samedi 19 septembre de 17h à 20h
    La Graineterie, centre d'art de la ville de Houilles,
    27 rue Gabriel-Péri, 78800 Houilles
    Accès : RER A ou SNCF St-Lazare, arrêt Houilles/Carrières-sur-Seine, à 10 min à pied en centre-ville


    Exposition visible du 19 septembre au 7 novembre 2020
    Commissariat : Maud Cosson
    Avec Sophie Blet, Louise-Margot Decombas, Julie Deutsch, François Dufeil,
    Yoann Estevenin, Paul Garcin, Princia Chinese Itoua Dickelet, Dayoung Jeong, Marion Mounic et Alan Poulain.

    Icône PDF CP_BD Houilles.PDF

    + d'infos

  • L'intime est un espace politique comme un autre

    Nanténé Traoré/Dopamine 2000

    Exposition du 12 Septembre 2020 au 30 Septembre 2020 @TNT, Nantes

    Nanténé Traoré/Dopamine 2000 expose "L'intime est un espace politique comme un autre", au TNT, Terrain Neutre Théatre, Nantes.
    Vernissage le 12 septembre à 18h30
    Exposition du 12 au 30 septembre
    11 allée de la Maison rouge
    44000 Nantes

    "L’espace est un doute : il me faut sans cesse le marquer, le désigner ; il n’est jamais à moi, il ne m’est jamais donné, il faut que j’en fasse la conquête. » (Perec, Espèces d’espaces).
    L’intime est un espace politique comme un autre : il se contemple, puis s’apprivoise.
    À travers ces photographies, c’est une idée de l’intime que l’on regarde par le trou d’une serrure et que l’on peut imprimer à loisir dans notre mémoire, à ces heures fauves du jour, lorsque personne ne nous voit.
    Comme tout le monde, j’ai gardé dans mon oeil des corps et des visages, une intimité durement gagnée, et tout ce qui finalement est resté accroché aux espaces de ma vie. Espaces malléables, élastiques, les lieux de ma mémoire sont des origamis dont les plis se déploient à l’infini.
    Avec les images, avec les mots: rendre compte du réel, garder les morceaux d’intimités qui ne sont pas les miennes, mais qui deviennent pourtant une part de moi, retrouver dans ma mémoire ces instants dont je suis spectateur , actrice, auteur, abeille - obsedé.e par le seul but de garder une trace des choses qui ne se regardent pas, de garder un souvenir, une image. Animé.e par le simple fait de ramener quelque chose à la maison.
    L’espace est un doute, je le choisis en le nommant, en le capturant, en le modelant à ma guise. Je n’ai autour de moi que les possibles personnages d’une histoire que j’écris, les possibles paysages d’un espace que j’invente. Les personnes que je croise dans ma vie laissent une trace qui redessine les contours de mon intimité. Les souvenirs de ceux que j’ai été et ceux que j’ai aimé se transforment et je serais pour toujours voué.e à les débarrasser du contexte dans lequel ils étaient enfermés. Je suis toujours entre deux espaces, voyageant doucement d’une rive à l’autre: ce qui existe dans mon oeil et ce que j’en fais.

    > site

Pages